Événement‎ > ‎Activités‎ > ‎

Commémoration du vingtième anniversaire de l’assassinat du Père Jean-Marie Vincent

publié le 29 août 2014 à 07:22 par Haïti lutte contre-impunité   [ mis à jour : 29 août 2014 à 07:24 ]

Père Jean-Marie VincientLe 28 août 1994, sous le régime militaire du général Cédras, vers 8 heures du soir, le Père Jean-Marie Vincent, au volant de sa voiture, rentre chez lui à la résidence des Pères Montfortains à Port-au-Prince. Des hommes armés et des militaires l’attendent devant le portail du bâtiment et l’abattent. Il a 49 ans.

On se souvient de la consternation et surtout de l'émotion qui avaient accueilli la nouvelle. Des personnalités et institutions, tant nationales qu’internationales, engagées aux côtés des plus pauvres, s'étaient courbées devant ses dépouilles pour dire leurs souffrances et saluer la grandeur et la générosité de cet homme prêtre qui a dédié  les 23 années de son sacerdoce au service des personnes  les plus vulnérables de la société haïtienne, la petite paysannerie notamment. Il a en effet vécu parmi elle et avec elle.

La Fondation Jean-Marie Vincent commémore en ce mois d’août 2014 le vingtième anniversaire de l’assassinat du père Jean-Marie Vincent par plusieurs manifestations à Port-au-Prince et en province.

A FOKAL, du 28 août au 13 septembre 2014, l’exposition, « Jean-Marie Vincent, prêtre engagé, éducateur et entrepreneur social », retracera son parcours en images et en textes. Et le 30 août à 4 h pm, La Fondation Jean-Marie Vincent propose à FOKAL également une conférence sur son parcours dans les domaines de  l’éducation, de l’environnement, de l’économie et de la politique.




« 
Aussi longue que soit la nuit, il gardait dans son cœur l’espoir que le jour vienne » 

Père Quesnel Alphonse smm, Supérieur Provincial des Pères Montfortains


Retrouver le programme complet sur le site de la FOKAL


La blogosphère