En lumière‎ > ‎Articles en vedette‎ > ‎

Les treize de Jeune Haïti

publié le 11 nov. 2014 à 10:16 par Haïti lutte contre-impunité   [ mis à jour : 11 nov. 2014 à 10:18 ]

LES 13 DE JEUNE HAÏTI

Conférence par  Ralph Allen*, 6 août 2014, Jérémie




Max Armand, Jacques Armand, Gérald Brierre, Mirko Chandler, Louis Drouin fils, Charles Forbin, Jean Gerdès, Réginald Jourdan,
Yvan Laraque, Marcel Numa, Roland Rigaud, Guslé Villedrouin et Jacques Wadestrandt.

 

QUI ÉTAIENT-ILS ?  QUE VOULAIENT-ILS ?

Beaucoup a été dit sur les 80 jours de lutte des 13 de Jeune Haïti contre les forces armées lancées à leur poursuite à travers la Grand-Anse en 1964.  Ce groupe de jeunes haïtiens a débarqué à la Petite Rivière de Dame-Marie, vraisemblablement dans une mangrove à un endroit appelé : Dèyè Pwent. L'aspect du lieu tend à confirmer la thèse selon laquelle ce n'était pas leur destination.

Le capitaine du bateau " Johnny Express" est le même qui avait transporté les "Kamoken" de Fred Baptiste à Saltrou d'où ils partirent vers les mornes de La Selle organiser la guérilla. Certains considèrent les 13 comme des héros, des martyrs. Pour d'autres, ils seraient des illuminés, non préparés, mercenaires, et que sais-je encore?

Il reste beaucoup plus à être connu sur Jeune Haïti. Il n'y a pas de connaissance absolue. Entre l'ignorance absolue et le savoir absolu, il y a de la place pour la connaissance et le progrès des connaissances. Connaissance et vérité sont aussi deux concepts différents, mais solidaires. La pluralité des témoignages est donc souhaitable pour se rapprocher de la vérité. La vérité n'appartient à personne. Et on n'aura jamais fini de la chercher. Nous avons retrouvé et examiné des documents du Mouvement que les 13 ont laissé à leur départ. Et nous avons découvert un groupe avec une vision pour une Nouvelle Haïti qu'ils se proposaient de fonder.

 

Voici quelques citations tirées de leur hymne révolutionnaire :

Salut frères, distribués en désordre

sur l'échiquier du monde...

Demain, le miracle de la métamorphose des hommes

en Hommes.

des tanks, des révolvers en outils de paix

pour faire chanter la terre dans les épis remplis...

je veux autour de moi des mains de lumière

pour le monde à refaire

des échos de voix claires pour flageller la haine...

Nous convertirons des boulets en pain dans la gueule

des canons pour les lancer en pluie de joie et de

résurrection sur les régiments de ventre-creux

toujours en sentinelle sur les champs de la vie...

Et les vagues en fête porteront nos voiliers

vers tous les rivages de Liberté.

 

VISION DE JEUNE HAÏTI ( extraits des textes retrouvés )

Jeune Haïti se veut un mouvement de renouvellement d'Haïti. Le groupe est né du rassemblement  de jeunes intellectuels et travailleurs en Haïti et à l'étranger et de la fusion du Groupement Progressiste Révolutionnaire Haïtien (GPRH) et des Forces Haïtiennes de l'Intérieur (FHI). Son idéologie est communautaire, humaniste, résolument tournée vers le peuple et les besoins de base du pays. Son but: la libération totale du pays et spécialement de la tyrannie de Duvalier.

 Un groupe très structuré.   Son programme : Instruction + travail = liberté.

"Il faut que les hommes soient cultivés pour pouvoir juger, libres de choisir et qu'ils jouissent d'une certaine autonomie économique, fruit de leur travail pour ne pas être dépendants".

[...]

CONTEXTE DU MOMENT: 1964 - Duvalier s'auto-proclame Président à Vie

Le pays est sous pression. La peur s'installe. Le secteur privé est rançonné, forcé de "contribuer" aux projets mirobolants du Chef. Ou est passée la Perle des Antilles? Si l'étranger s'accroche à Haïti, ce n'est pas pour des raisons humanitaires mais surtout économiques. La richesse du sol, l'aptitude au travail de l'Haïtien y est pour quelque chose. La misère s'est installée. Duvalier est un tyran ignoble dont la garde prétorienne terrorise la nation. Le dictateur entre en compromis avec l'internationale, comme en vendant le vote d'Haïti à l'OEA. Il invente de nouvelles taxes. Les possédants cachent leurs avoirs, la majorité des citoyens se trouve dans un état déplorable. L'argent ne change pas de mains.

Les importations excèdent les exportations, alors que la prospérité vient du contraire. Il faut revitaliser l'économie.


CLIQUER POUR LIRE L'INTÉGRALITÉ DU TEXTE DE CONFÉRENCE 


*Ralph Allen est le neveu de l'un des treize, Louis (Milou) Drouin Jr qui a été exécuté avec son compagnon, Marcel Numa, le 12 novembre 1964.



La blogosphère